Rayonner

Le Rayonnement est indispensable pour maintenir le lien entre notre armée et la nation, et faire connaitre les problématiques de défense qui nous concernent tous.

Sensibiliser

Parce que la Défense n'est pas un domaine réservé à l'Armée, que son champs d'action ne s'étends pas uniquement aux moyens militaires, les problématiques de Défense et de Sécurité sont l'affaire de tous.

Former

Par le biais de relais dans la société civile et dans le monde de l'éducation, faire vivre et transmettre aux générations futures la capacité à protéger les acquis de notre société et à honorer le devoir de mémoire

Analyser

Participer aux réflexions et au contribuer au débat public sur les problématiques en liaison avec la Défense au sens large du terme, en liaison avec les autorités nationales et locales.

France dans le Pacifique

Le numéro de février-mars 2017 de la revue The World Today publiée par le think tank britannique The Royal Institute of International Affairs c’est à dire la Chatham House, comporte une analyse sur l’attention renouvelée de la France pour ses collectivités du Pacifique.

En quelques pages, Cleo Paskal (Associate Fellow, Energy, Environment and Resources), développe l’idée que Paris montre un intérêt accru pour ses collectivités océaniennes, qui sont situées sur une ‘nouvelle ligne de front stratégique entre l’Asie et les Amériques’.

L’étude de Cleo Paskal, annoncée sur la couverture de la revue par la formule Oceania : France is making waves in the South Pacific once again, est intitulée France dives back into the South Pacific.

Après avoir présenté la nouvelle dynamique que la France donne à son ‘empire maritime’, en particulier dans le Pacifique, elle en examine les raisons, ainsi que les conséquences stratégiques, dans le contexte du rôle croissant de la Chine comme puissance maritime du Pacifique (www.chathamhouse.org/publications/twt/france-dives-back-pacific).

Fil d’actualités Défense

Du 10 au 13 février, le chef d’état-major des armées (CEMA), général d’armée François Lecointre s’est rendu à Washington puis à Norfolk dans le cadre d’une visite officielle à son homologue, le général Joseph Dunford.

Le 13 février 2018 a eu lieu le premier déroutement d’un navire en situation de pêche illégale dans les eaux françaises de l’année 2018. Constatant le retour de tapouilles brésiliennes dans nos eaux, le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Résolue a mené une opération coup de poing, soutenu par un hélicoptère Fennec de l’armée de l’Air.Lire la suite de l'article...

Retrouvez le point de situation des opérations.

Mardi 13 février a eu lieu le premier déroutement d’un navire en situation de pêche illégale dans les eaux françaises de l’année 2018. Constatant le retour de tapouilles brésiliennes dans nos eaux, le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Résolue a mené une opération coup de poing, soutenu par un hélicoptère Fennec de l’armée de l’Air.

Mardi 13 février a eu lieu le premier déroutement d’un navire en situation de pêche illégale dans les eaux françaises de l’année 2018. Constatant le retour de tapouilles brésiliennes dans nos eaux, le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Résolue a mené une opération coup de poing, soutenu par un hélicoptère Fennec de l’armée de l’Air.

Présentée au conseil des ministres, le 8 février 2018, Florence Parly, ministre des Armées, a expliqué, le lendemain, au personnel civil et militaire le projet de la loi de programmation militaire 2019-2025. La LPM prévoit un budget de 295 milliards d'euros sur 7 ans. Focus sur les quatre grands axes.

«  AOG », pour Aircraft On the Ground, est l’acronyme universel  que tous les acteurs de la maintenance et de la logistique aéronautiques, ainsi que  les équipages, ont utilisé au moins une fois dans leur métier. Il désigne le traitement prioritaire qui doit être accordé à l’acheminement  d’une pièce indispensable au dépannage d’un aéronef, et sans laquelle celui-ci est cloué au sol.

Du 29 janvier au 2 février 2018, l’officier « Génie » des éléments français au Sénégal (EFS) s’est rendu en République de Côte d’Ivoire (RCI) pour conduire une action de formation de contre-IED (engins explosifs improvisés) état-major, dans la garnison d’Abidjan.

Hebergement: