Rayonner

Le Rayonnement est indispensable pour maintenir le lien entre notre armée et la nation, et faire connaitre les problématiques de défense qui nous concernent tous.

Sensibiliser

Parce que la Défense n'est pas un domaine réservé à l'Armée, que son champs d'action ne s'étends pas uniquement aux moyens militaires, les problématiques de Défense et de Sécurité sont l'affaire de tous.

Former

Par le biais de relais dans la société civile et dans le monde de l'éducation, faire vivre et transmettre aux générations futures la capacité à protéger les acquis de notre société et à honorer le devoir de mémoire

Analyser

Participer aux réflexions et au contribuer au débat public sur les problématiques en liaison avec la Défense au sens large du terme, en liaison avec les autorités nationales et locales.

France dans le Pacifique

Le numéro de février-mars 2017 de la revue The World Today publiée par le think tank britannique The Royal Institute of International Affairs c’est à dire la Chatham House, comporte une analyse sur l’attention renouvelée de la France pour ses collectivités du Pacifique.

En quelques pages, Cleo Paskal (Associate Fellow, Energy, Environment and Resources), développe l’idée que Paris montre un intérêt accru pour ses collectivités océaniennes, qui sont situées sur une ‘nouvelle ligne de front stratégique entre l’Asie et les Amériques’.

L’étude de Cleo Paskal, annoncée sur la couverture de la revue par la formule Oceania : France is making waves in the South Pacific once again, est intitulée France dives back into the South Pacific.

Après avoir présenté la nouvelle dynamique que la France donne à son ‘empire maritime’, en particulier dans le Pacifique, elle en examine les raisons, ainsi que les conséquences stratégiques, dans le contexte du rôle croissant de la Chine comme puissance maritime du Pacifique (www.chathamhouse.org/publications/twt/france-dives-back-pacific).

Fil d’actualités Défense

Instaurée par la loi du 19 juillet 2013, cette journée correspond à la date de la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), organisée clandestinement et présidée par Jean Moulin, le 27 mai 1943, rue du Four, à Paris.

Le 14 mai 2018, s’est tenue, à Islamabad au Pakistan, la 10e réunion état-major franco-pakistanais.

Dans le cadre de la mission Corymbe, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Birot a conduit une série d’instructions opérationnelles au profit de la marine sierra-léonaise au cours de son escale à Freetown. L’équipage a partagé son expertise dans le domaine de la sécurité, de l’hygiène informatique et de l’action de l’état en mer.

Vendredi 25 mai 2018, une cérémonie célébrant le centenaire de la Royal Air Force (RAF), créée le 1er avril 1918,  s’est déroulée dans la cours d’honneur de l’hôtel national des Invalides.

Les 15 et 16 mai 2018, le général d’armée François Lecointre a assisté au comité militaire de l’Union européenne (CMUE) et au comité militaire des chefs d’état-major de l’OTAN (MCCS) organisés à Bruxelles et Evere (Belgique). Dans chacune de ces instances, le CEMA a rappelé le besoin d’entretenir la complémentarité entre les missions de l’UE et de l’OTAN, en vue de renforcer la défense et la sécurité de l’Europe.

Le 28 mai prochain à l’École du Val-de-Grâce, aura lieu la 13e édition du prix de l’Audace, organisée par la fondation Maréchal Leclerc de Hautecloque et la Mission pour le développement de l’innovation participative (MIP) avec l’aide de la Direction générale de l’armement (DGA). Cet évènement se déroulera en présence de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des armées, chargée de remettre les prix aux sept innovateurs choisis et du directeur central adjoint du service de santé des armées, le médecin général inspecteur Rouanet de Berchoux. Ce prix récompense des hommes et des femmes qui imaginent et développent de nouveaux équipements et services améliorant les capacités opérationnelles des forces et le fonctionnement au quotidien de notre institution.

Le 14 mai 2018, s’est tenue, à Islamabad au Pakistan, la 10e réunion état-major franco-pakistanais.

Du 14 au 25 mai, l’exercice interarmées Croix du Sud a rassemblé plus de 2 000 militaires dont une moitié de Français et une moitié de partenaires (Australie, Chili, États-Unis, Fidji, Indonésie, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Royaume-Uni, Tonga et Vanuatu). Cet exercice a eu lieu dans le nord de la Nouvelle-Calédonie et était basé sur un scénario d’intervention humanitaire d’urgence dans le cadre d’une catastrophe naturelle (tsunami), entraînant par la suite une détérioration importante de la situation sécuritaire.

Hebergement: